The Haunting Melody

CDN de Montreuil - 2015

 

« On s’extasie de la voix cristalline de la mezzo-soprano Pauline Sikirdji. »
timeout.fr.paris

« La virtuosité de Pauline Sikirdji, tout en légèreté et en justesse de jeu, est un enchantement. »
aupoulailler.com

« Il en pincerait bien d’ailleurs pour la jeune et jolie chanteuse (Pauline Sikirdji), figure élégante qui porte haut les vibrations musicales intérieures jusqu’à atteindre une dimension céleste.»
hottellotheatre.com

 

 
 
 

Svadba

Festival d’Aix en Provence - 2015

 

« Il faut dire qu’il bénéficie d’un sextuor vocal féminin absolument stupéfiant, impressionnant de rigueur (la justesse, la mise en place, la précision rythmique) comme de force expressive et par ailleurs formidables comédiennes. »  
lesechos.fr

« Cette production, création européenne de l'œuvre en version scénique, aura également permis de découvrir six jeunes solistes exceptionnelles par leur engagement tant scénique que musical dans cet opéra a cappella où elles sont donc à nu »
concertclassic.com

« On pourrait croire les jeunes chanteuses venues de Serbie. Il n’en est rien. Sous le geste attentif de Dáirine Ní Mheadhra, elles sont magnifiques de fraîcheur vocale, de grâce scénique. » 
resmusica.com

« Un sextuor de voix et de personnalités à retrouver avec intérêt dans d’autres productions. » 
app.letemps.ch

 
 
Svadba.jpg
 

L’enfant et les Sortilèges

Opéra de Lyon - mai 2012
 

 

« On se souviendra de la si vive et lumineuse Enfant ravélienne, Pauline Sikirdji »
classiquenews.com

« L’Enfant, la gracieuse Pauline Sikirdji »
webtheatre.fr

« L’enfant de Pauline Sikirdji a un très beau médium, large et sonore »
lemonde.fr

« Un Enfant très crédible »
altamusica.com

« Pauline Sikirdji incarne avec grâce un Enfant dont la voix atteindra sa plénitude dans la forêt, à l’air libre. »
forumopera.com

 
 
 

Tristan et…

théâtres nationaux, en tournée - 2009

(Les Subsistances à Lyon, Centre Dramatique de Bretagne, Théâtre Dijon Bourgogne, Nouveau Théâtre de Montreuil, CDN d'Orléans...) 
 

 

« Pauline Sikirjdi, à la voix si belle »
pariscope

« Une composition laissant (également) le champ libre au lyrisme par l’intermédiaire de la sublime voix de Pauline Sikirdji qui vient rappeler le fantôme de Wagner.»
Emmanuelle Dreyfus – Rue du Théâtre

« Son alter ego vocal, Pauline Sikirdji convainc par sa sensibilité dans une partition très difficile et joue également une Brangäne imposante. »
resmusica.com